DE L’ART SUR LES PODIUMS – Tendances Haute Couture SS 2015 #2

Borninfashion DE L’ART SUR LES PODIUMS Tendances ON AURA TOUT VU After Show Couture Paris Haute Couture Spring Summer 2015 ©MSW

Post By RelatedRelated Post

By Ira de Puiff & Indigo


De l’Art sur les Podiums


Comme d’habitude et – heureusement – tout le monde n’était pas dans le thème ! La Tendance Flower Power, aussi répandue qu’elle ait pu être lors des derniers défilés Haute Couture, a laissé place à de l’Art sur les Podiums. Cette partie de notre compte rendu est dédiée à ceux qui ont proposé un autre souffle à leurs sujets vestimentaires, et qui ont retenu notre attention.


De Chagall à Valentino

Borninfashion - DE L'ART SUR LES PODIUMS - Tendances - VALENTINO - Paris Haute Couture Spring Summer 2015 - Close up - All Rights Reserved

Outre les fleurs, les couturiers ont puisé leur inspiration dans les arts plastiques, allant des toiles impressionnistes aux graffiti, en passant par le classique et le traditionnel. Quelques uns des modèles de la nouvelle collection Valentino, par exemple, ont été inspirés par la peinture de Marc Chagall.

Les Directeurs Artistiques de la Maison, Maria Grazia Chiuri et Pierpaolo Piccioli, ont créé leurs silhouettes dans l’esprit des tenues traditionnelles slaves : robes des paysannes, blouses de lin couvertes de broderies… L’une des robes, brodée au point de croix de perles de verre, aurait pris 3 500 heures de travail. La protagoniste de cette collection, selon les créateurs, est « la femme, créature sublime qui met en œuvre un processus d’élévation ». Nous avons bien aimé le côté rustique de cette collection, ce retour aux sources vestimentaires, la simplicité et la poésie un peu naïve mais si authentique ! Tout comme une toile de Chagall…

Borninfashion - DE L'ART SUR LES PODIUMS - Tendances - VALENTINO - Paris Haute Couture Spring Summer 2015 - All Rights Reserved

Borninfashion – DE L’ART SUR LES PODIUMS – Tendances – VALENTINO – Paris Haute Couture Spring Summer 2015 – All Rights Reserved

Borninfashion - DE L'ART SUR LES PODIUMS - Tendances - ATELIER VERSACE - Paris Haute Couture Spring Summer 2015 Final - All Rights Reserved


Un peu de Matisse dans Versace 

En jetant un œil sur la nouvelle collection Atelier Versace, il était impossible de ne pas faire de lien entre la construction des tenues monochromes et la peinture de Matisse. Grâce aux coupes près du corps et aux empiècements transparents, les robes en soie noire, rouge, blanche et bleue, avaient une allure artistique. Fidèle aux codes de la Maison, Donatella Versace a su, cette fois encore, apporter une touche sensuelle à ses silhouettes. Les super models des années 1990, tels Eva Herzigova et Amber Valletta, ont clôturé le show, prouvant encore une fois qu’il n’y a pas d’âge pour être séduisante.

Borninfashion - DE L'ART SUR LES PODIUMS - Tendances - ATELIER VERSACE - Paris Haute Couture Spring Summer 2015 - All Rights Reserved

Borninfashion – DE L’ART SUR LES PODIUMS – Tendances – ATELIER VERSACE – Paris Haute Couture Spring Summer 2015 – All Rights Reserved


 

Borninfashion - DE L'ART SUR LES PODIUMS - Tendances - ANTONIO ORTEGA - Paris Haute Couture Spring Summer 2015 - Backstage - All Rights reserved Imaxtree

Borninfashion – DE L’ART SUR LES PODIUMS – Tendances – ANTONIO ORTEGA   PFW HC SS 2015 – Backstage – All Rights reserved Imaxtree

Le Street Couture d’Antonio Ortega

Le jeune créateur d’origine mexicaine Antonio Ortega a puisé son inspiration pour sa collection printemps-été 2015 dans la confrontation entre le classique et la modernité, la peinture de Leonardo Da Vinci et le street-art du graffiti. C’est justement ce contraste entre le raffinement de la Renaissance et l’esthétique brute du street-art qui a permis au designer de créer des silhouettes aériennes toutes en légèreté. La collection avait un air d’inachevé, un peu brute, enflammée de couleurs vives, et c’est ainsi que nous avons compris le concept. À moins qu’on ait manqué une épisode ?

Borninfashion - DE L'ART SUR LES PODIUMS - Tendances - ANTONIO ORTEGA - Paris Haute Couture Spring Summer 2015 - All Rights Reserved

Borninfashion – DE L’ART SUR LES PODIUMS – Tendances – ANTONIO ORTEGA – Paris Haute Couture Spring Summer 2015 – All Rights Reserved

Borninfashion - DE L'ART SUR LES PODIUMS - Tendances - SCHIAPARELLI - Paris Haute Couture Spring Summer 2015 - Close up - All Rights Reserved

50 nuances de Schiaparelli 

Tout comme sa fondatrice, la maison Schiaparelli a choisi pour cette saison l’imprévisible extravagance. La collection « Reflets d’Elsa » est un hommage à la légendaire Elsa Schiaparelli et représente le fruit d’un effort collectif, suite au départ de Marco Zanini de son poste de DA. Quant à la scénographie du défilé, elle est signée par le photographe culte Jean-Paul Goude : le décor est rose shocking, of course ! Chacune des silhouettes présentées est un symbole, un pan de vie, une passion d’Elsa. Selon l’équipe créative de la maison, chaque tenue « illustre le caractère intemporel du lexique Schiaparelli et son obsession pour les cœurs transpercés, les cadenas ou encore la constellation de la Grande Ourse ». Toute la richesse de l’univers de l’excentrique italienne est présenté sur le catwalk : les robes longues coupées en biais, les smokings en velours, les pantalons larges, les combinaisons imprimées, sans oublier les couleurs franches, telles le orange, le rouge ou encore le vert pomme… On doit avouer qu’on a l’impression que cela part un peu dans tous les sens, mais c’est normal se dira-t-on si on prend en compte l’absence de DA officiel. On va donc jouer à « Qui sera le prochain » ? Affaire à suivre.

Borninfashion - DE L'ART SUR LES PODIUMS - Tendances - SCHIAPARELLI - Paris Haute Couture Spring Summer 2015 - All Rights Reserved

Borninfashion – DE L’ART SUR LES PODIUMS – Tendances – SCHIAPARELLI – Paris Haute Couture Spring Summer 2015 – All Rights Reserved

Borninfashion - DE L'ART SUR LES PODIUMS - Tendances - ATELIER GUSTAVOLINS - Paris Haute Couture Spring Summer 2015 - Close up - All Rights Reserved

Du rationnel à l’Atelier Gustavolins 

Architecte dans l’âme, Gustavo Lins crée ses silhouettes en mélangeant l’esthétique et le rationnel. Son passé de modéliste chez de grandes enseignes comme Gaultier, Kenzo, Vuitton… lui ont permis de concevoir des vêtements « qui tiennent la route » : sans fioritures. On est loin des tenues de cocktail, des broderies et des dentelles. Nous sommes dans le fonctionnel. Pour sa nouvelle collection, le créateur d’origine brésilienne a usé de couleurs neutres – beige, gris et blanc – mais aussi de rouge, du jaune, tout comme du noir omniprésent dans les silhouettes. Les matières sont nobles, souples et enveloppantes, telles le cuir, la soie, le cachemire. Un petit détail décalé s’invite dans ses silhouettes aux allures plutôt sages : un bouton XXL et des cravates qui servent de coiffes.

Borninfashion - DE L'ART SUR LES PODIUMS - Tendances - ATELIER GUSTAVOLINS - Paris Haute Couture Spring Summer 2015 - Men - All Rights Reserved

Borninfashion – DE L’ART SUR LES PODIUMS – Tendances – ATELIER GUSTAVOLINS – PFW HC SS 2015   Men – All Rights Reserved

Côté formes, nous ne sommes pas en reste non plus : ponchos, jupes fondues, pantalons larges, manteaux amples au féminin comme au masculin (Gustavo a fait défiler quelques silhouettes homme). Ce côté décontracté chic de la collection a fini par nous séduire. Ici nous ne sommes plus dans la Haute Couture telle qu’on la connait et que l’on continue à imaginer, mais plus dans la tendance actuelle du Prêt-à-Couture, tout en gardant la noblesse des matières.

Borninfashion - DE L'ART SUR LES PODIUMS - Tendances - ATELIER GUSTAVOLINS - Paris Haute Couture Spring Summer 2015 - All Rights Reserved

Borninfashion – DE L’ART SUR LES PODIUMS – Tendances – ATELIER GUSTAVOLINS – Paris Haute Couture Spring Summer 2015 – All Rights Reserved


 

 

Borninfashion - DE L'ART SUR LES PODIUMS - DICE KAYEK - Paris Haute Couture Spring Summer 2015 - All Rights Reserved

La poupée de Dice Kayek 

Borninfashion - DE L'ART SUR LES PODIUMS - Tendances - DICE KAYEK - Paris Haute Couture Spring Summer 2015 - All Rights Reserved

Borninfashion – DE L’ART SUR LES PODIUMS – Tendances – DICE KAYEK – PFW HC SS 2015

« Dollhouse » : tel est le nom de la collection printemps-été 2015 de la maison Dice Kayek lors de cette seconde participation au Calendrier officiel de la semaine de la mode Haute Couture parisienne. La créatrice franco-turque Ece Ege, propose cette fois-ci leurs variations autour d’une robe de poupée. On plonge dans des modèles monochromes aux couleurs franches (rouge écarlate, vert pomme, noir, blanc…), où la créatrice ne cesse de jouer avec les volumes dans une réalisation de pliages et d’origamis. Les artistes tels Hans Bellmer, Annette Messager et Louise Bourgeois ont inspiré Ece Ege dans sa création de silhouettes sculpturales, bien structurées et épurées. Le Néoprène (la matière principale de la collection), par sa rigidité, procure aux toilettes une géométrie quasi parfaite. On reconnaît la patte Dice Kayek : une manche ample arrondie et une épaule bouffante, en équilibre absolue avec le reste de l’ensemble.


Dance, dance, dance… pour On Aura Tout Vu

Borninfashion - DE L’ART SUR LES PODIUMS - Tendances - ON AURA TOUT VU - After Show - Paris Haute Couture Spring Summer 2015 - ©MSW

Borninfashion – DE L’ART SUR LES PODIUMS – 2015 – ©MSW

Ce n’était pas un simple défilé, mais une « couture dance » pour la nouvelle collection de la maison On Aura Tout Vu. Forts de leur collaboration avec le Grand Théâtre de Genève, lors de leur création de costumes pour le ballet « Casse-Noisette » de Tchaïkovski, le duo Livia Stoianova et Yassen Samouilov ont présenté leur collection dans une ambiance dance-floor au Club 79 parisien. « Le rideau tombe, la danse continue, l’enchantement s’imprime dans notre imaginaire »… La performance du chorégraphe belge Jeroen Verbuggen, sous les notes de Tchaïkovski revisité, a animé le spectacle. Les silhouettes représentaient les personnages de « Casse-Noisette » : Drosselmayer, le Prince de Noix, la Fille Miroir… On retrouve l’imagination débordante et l’énergie des deux créateurs dans les pantalons et les jupes à effet dentelle, les robes asymétriques, les empiècements transparents brodés de cristaux Swarovski et les accessoires qui ne cessent de briller, tel le masque représentant une barbe, à la Conchita Wurst, dont Yassen et Livia parent leurs mannequins féminins. Marqués par les récents événements et attentats survenus à Paris, les deux créateurs ont imaginé une tenue de mariée faite d’un body serti de cristaux portant le slogan : « Stop violence, just dance ». Un slogan à ne pas oublier !

Borninfashion - DE L'ART SUR LES PODIUMS - Tendances - ON AURA TOUT VU - Paris Haute Couture Spring Summer 2015 - All Rights Reserved

Borninfashion – DE L’ART SUR LES PODIUMS – Tendances – ON AURA TOUT VU – Paris Haute Couture Spring Summer 2015 – All Rights Reserved


 

A suivre…


Ira de Puiff - Indigo

By Ira de Puiff & Indigo

Share Button