FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 

Borninfashion - FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 - "Neiges Eternelles" - ©MSW

Post By RelatedRelated Post

By Ira de Puiff & Indigo

FRANCK SORBIER HAUTE COUTURE

« Neiges Éternelles »

 18 Nuances de Blanc


Franck Sorbier Haute Couture :

« Il était une fois un homme qui rêvait de danse et de musique. Il était une fois un théâtre dans la ville lumière qui se transforma en forêt enchantée, tel un balcon à flanc de montagne. Une brise venue des sommets enneigés de par le monde, a givré d’étoiles de glace le paysage. Le rêveur s’est nourri de la foule, des écrans qui scintillent, des images grand format exhibées au-dessus et au-dessous de la cité, de la cohue, des sons et des feux de la ville, de cette mégapole en effervescence dont les lumières ne s’éteignent pas, de cette « Paris » qui ne dort jamais. Il est monté, s’est retiré provisoirement dans sa tour d’ivoire pour transcender ces bribes, ces fragments de vie récoltés, et débuter son voyage. Celui qui l’emportera vers « Les Neiges Éternelles », naviguant sur le vent des crêtes qui verra naître le tempo. Tempo qui se muera en douce mélodie et soulèvera les flocons qui entameront à leur tour leur métamorphose. Du feu des mains de cet homme solitaire dans ce paysage blanc, jaillit son songe d’hiver en de naïades, des nymphes des glaces qui glissent sur la scène telle la bise venue des sommets dans des tourbillons d’organza, de mousseline, de georgette de soie qu’éveillent et animent cette forêt enchantée… »

Borninfashion - FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 - "Neiges Eternelles" - Mont Blanc (France) - ©MSW

Borninfashion – FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 – « Neiges Eternelles » – Mont Blanc (France) ©MSW

Borninfashion - FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 - "Neiges Eternelles" - La Danseuse étoile Laura Hecquet en répétiton - Preview - ©MSW

Borninfashion – FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 – « Neiges Eternelles » – La Danseuse étoile Laura Hecquet en répétiton  Preview ©MSW

Borninfashion - FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 - "Neiges Eternelles" - Preview - ©MSW

Borninfashion – FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 – « Neiges Eternelles » – Preview ©MSW

Comme nous l’a confié Frank Sorbier dans son interview dernièrement, il ne fait pas ce métier « pour faire des défilés façon show-room ». Chacune de ses présentations est un mélange de genres, un moment de grâce et de poésie. Réunir dans un show Haute Couture, musique et danse, était un rêve que le couturier chérissait et qui voit enfin le jour. Frank Sorbier s’est incarné dans sa nouvelle collection qu’il a nommée « Neiges Éternelles », inspirée par l’affiche du film Turc « Winter Sleep » de Nuri Bilge Ceylan, et qui représente un homme solitaire au milieu d’un paysage enneigé de Cappadoce, en Anatolie centrale. Le choix de la neige est un symbole de continuité et de mouvement sous sa forme immobile… La neige est présente sous toutes ses coutures : givre, glace, flocons, scintillante, virevoltante, ou encore endormie sur les cimes des pics mythiques de par les contrées du monde : Le Yulong Xue Shan, Le Mont Ararat, l’Everest, le Mont Vinson, l’Etna, le Kilimandjaro ou encore l’Aconcagua… Chaque silhouette qui glisse sur la scène porte le nom d’un sommet aux neiges éternelles : le Fuji Yama au Japon s’éveille telle une cape en panneaux d’organza, de mousseline et de pongé de soie noués, Le Mont Blanc français se pare d’un long manteau à col Pierrot en tulle compressé telle une fleur de givre, Le Pisang Peak au Népal se couvre d’une redingote en plastique dans différentes tonalités de blanc, à col châle et dos plongeant, quant au Mont Perdu d’Espagne, il revêt une robe en georgette de soie coupée entièrement dans le biais, à ceinture corselet incrustée et rebrodée de perles d’eau… On n’oubliera pas non plus la Russie et son Mont Elbrouz sous la forme d’un tutu en bandes de crin déformées, ébouriffées et effilochées à tournure cocotte. Le Mont Robson canadien apparaît, lui, tel un pull-over en boyau de crin blanc à col montant et manches en L…

Borninfashion - FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 - "Neiges Eternelles" - Pisang Peak (Népal) / Nevado Illimani (Bolivie) / Mont Titlis (Suisse)  - ©MSW

FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 – « Neiges Eternelles » – Pisang Peak (Népal) / Nevado Illimani (Bolivie) / Mont Titlis (Suisse) ©MSW

Borninfashion - FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 - "Neiges Eternelles" - Mont Rainier (USA) / Mont Perdu (Espagne) / Mont Everest (Népal) - ©MSW

FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 – « Neiges Eternelles » – Mont Rainier (USA) / Mont Perdu (Espagne) / Mont Everest (Népal) ©MSW

Borninfashion - FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 - "Neiges Eternelles" - Mont Ararat (Turquie)  / Etna (Italie) / Mont Elbrouz (Russie) - ©Piero Biasion

Borninfashion – FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 – « Neiges Eternelles » – Mont Ararat (Turquie) / Etna (Italie) / Mont Elbrouz (Russie) ©Piero Biasion

« J’ai voulu faire quelque chose d’universel, quelque chose qui puisse toucher tout le monde. La mode est là pour relier les gens, et non pour les séparer. » nous explique Frank. Un message puissant et fédérateur par les temps où tout est fait pour diviser !

Borninfashion - FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 - "Neiges Eternelles" - Danseuse étoile Laura Hecquet : Yulong Xue Shan (Chine) / Fuji Yama (Japon) / Mont Vinson (Antarctique) - ©MSW

Borninfashion – FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 – « Neiges Eternelles » – Danseuse étoile Laura Hecquet : Yulong Xue Shan (Chine) / Fuji Yama (Japon) / Mont Vinson (Antarctique) ©MSW

Borninfashion - FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 - "Neiges Eternelles" - Kilimandjaro (Tanzanie) / Danseuse étoile Laura Hecquet : Mont Aragats (Arménie) - ©MSW

Borninfashion – FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 – « Neiges Eternelles » – Kilimandjaro (Tanzanie) / Danseuse étoile Laura Hecquet : Mont Aragats (Arménie) ©MSW

Sur la scène onirique du Théâtre Hébertot, la jeune danseuse étoile Laura Hecquet, marraine de la collection, apparaît en tutu de plaques de rubans de crin et raphia vernissé blanc compressé comme de la glace dévorée au laser. Son pas de danse est subtil, léger, aérien, il se meut au rythme envoutant du Didgeridoo et du Hang — instrument à l’allure d’un bol tibétain dont les notes parcourent et inondent les moindres recoins de cette forêt qui accueille les cimes enchantées. Laura est suivie par de jeunes ballerines qui bondissent, sautillent, font leurs pointes, une enjambée dans un ballet où la grâce prend place et transmet vie et émotion aux vêtements de La Maison Franck Sorbier. La force de la danse, de la musique, de la Haute Couture… Un touchant souvenir et hommage à la prima ballerina russe : Maïa Plissetskaïa disparue il y a quelques mois. Selon Frank, « La danse classique correspond parfaitement à la Haute Couture, car il y a en elle cette notion du patrimoine. » On ne peut qu’adhérer. Danser, vêtues de pièces Haute Couture, est un exercice délicat pour les ballerines mais qui donne un sens nouveau au vêtement et fait naître une beauté sans pareil…

Les musiciens, acteurs de cette rêverie mélodieuse sont, eux, vêtus d’amples manteaux en ottoman moiré noir et bronze patiné. Ces voyageurs de l’harmonie musicale sont l’Olympus Mons, volcan situé sur la planète rouge : Mars. 

Borninfashion - FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 - "Neiges Eternelles" - Mont Kailash (Chine) / Musiciens : Olympus Mons (Volcan situé sur la Planète Mars) - ©MSW

Borninfashion – FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 – « Neiges Eternelles » – Mont Kailash (Chine) / Musiciens : Olympus Mons (Volcan situé sur la Planète Mars) ©MSW

Borninfashion - FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 - "Neiges Eternelles" - Frank Sorbier, ses ballerines & musiciens - ©MSW

Borninfashion – FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 – « Neiges Eternelles » – Frank Sorbier, ses ballerines et musiciens ©MSW

Le blanc immaculé du décor sur fond indigo souligne la pureté de cette collection entièrement blanche. « Lors de cette période assez noire, faire une collection blanche, c’est très symbolique. » commente le couturier devant la scène du théâtre où nous le laissons, solitaire, plongé dans son paysage, profiter encore un peu de son songe d’hiver et des neiges éternelles, qui virevoltent dans la bise des monts neigeux et se reflètent dans ses yeux tel un ballet sans fin…

Franck Sorbier Haute Couture website : www.francksorbier.com

Borninfashion - FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 - "Neiges Eternelles" - Frank Sorbier & Ira de Puiff - ©MSW

Borninfashion – FRANCK SORBIER Haute Couture Fall Winter 2015/2016 – « Neiges Eternelles » – Frank Sorbier et Ira de Puiff ©MSW


Ira de Puiff - Indigo

By Ira de Puiff & Indigo

 

Share Button