STEPHANE ROLLAND : Haute Couture Automne Hiver 2014-2015

Post By RelatedRelated Post

Surprendre. Toujours et encore. Se surprendre soi-même pour surprendre les autres. « Les femmes, ce qu’elles attendent du couturier, c’est la surprise. » nous dit Stéphane Rolland. Il n’est jamais là où on l’attend. Pour lui, pas question de sombrer dans l’acquis. Chaque nouvelle collection est l’occasion de se surpasser, de flirter avec le danger.

L’année dernière, son show a été précédé par la performance d’un danseur. Cette fois, pour présenter sa nouvelle collection, le créateur nous a donné rendez-vous à la salle de cinéma « Élysées Biarritz », rue Quentin Bauchart, juste derrière les Champs Élysées. Intrigue générale. Court métrage annoncé. Suspense. Quel risque va-t-il prendre, cette fois ?

Raconter son histoire à travers un film en s’évadant des formes classiques. « Casser le rythme un peu trop répétitif » de son travail de couturier régi par les défilés bimestriels. Les nouveaux modes d’expression, tels la photo, l’ont toujours attirés. Car tout à commencé pour Stéphane à partir de l’image. Sa mère dirigeait l’un des plus grands studios photo de Paris, ce qui lui permet de créer ses robes « avec un œil photographique ». Filmer sa collection, il y pensait depuis longtemps.

Stéphane Rolland Haute Couture  Fall Winter 2014-2015 Paris  -  ©Olivier Buhagiar

Stéphane Rolland – « L’échappée » – Haute Couture Fall Winter 2014-2015 Paris – ©Olivier Buhagiar

Sur ce projet, il a collaboré avec une jeune réalisatrice de cinéma très prometteuse, Diane Sagnier et la productrice Raphaëlle Tanneur. Les deux personnes qui, selon lui, le comprennent et savent « lire et interpréter » son travail. « Qui aiment la femme autant que moi », explique-t-il. Car pour Stéphane, habiller une femme, c’est avant tout la comprendre et l’aimer.

« L’échappée », tel et le titre du film que nous présente l’héroïne éternelle de Stéphane Rolland, incarnée par son amie de longue date, la dernière muse de Yves Saint Laurent, le top model espagnol Nieves AlvarezSon héroïne, sa muse est une femme brillante qui vous échappe. C’est une parisienne élégante, raffinée et sensuelle. Celle qui va droit à l’essentiel. Celle qui vous touche, qui vous trouble, vous captive. Il suffit d’un regard, d’un sourire, et vous êtes sous son emprise. C’est la femme de vos rêves. Votre fantasme. Chaque tenue est là pour ne la rendre que plus désirable et vous attirer d’avantage. Elle mue d’une toilette à l’autre : sexy et attrayante en combinaison écarlate, mystérieuse vêtue d’une robe noire, fragile toute en blanc, mais toujours sensuelle, débordant de charisme. Les franges dorées des tenues reflètent la lumière sur sa peau la rendant plus lumineuse encore.

Stéphane Rolland Haute Couture  Fall Winter 2014-2015 Paris  -  ©Olivier Buhagiar

Stéphane Rolland – « L’échappée » – Haute Couture Fall Winter 2014-2015 Paris – ©Olivier Buhagiar

Stéphane Rolland Haute Couture  Fall Winter 2014-2015 Paris  -  ©Olivier Buhagiar

Stéphane Rolland – « L’échappée » – Haute Couture Fall Winter 2014-2015 Paris – ©Olivier Buhagiar

Chaque pièce de vêtement « vit » sur l’écran. La femme court, s’évade encore, et sa longue traine blanche s’envole avec elle. Car c’est le but de Stéphane, « rendre la robe vivante ». La transparence troublante de ses modèles, l’effet de nudité, on ne peut plus érotique, ponctué par les coupes sculpturales, le jeu de résille pour voiler et dévoiler le corps – tout cela est servi par la beauté de Nieves Alvarez et accompagné de la voix off de Jalil Lespert (réalisateur du bio pic « Yves Saint Laurent », ndlr) et d’un texte plein d’émotion…

Stéphane Rolland Haute Couture  Fall Winter 2014-2015 Paris  -  ©Olivier Buhagiar

Stéphane Rolland – « L’échappée » – Haute Couture Fall Winter 2014-2015 Paris – ©Olivier Buhagiar

Stéphane Rolland Haute Couture  Fall Winter 2014-2015 Paris  -  ©Olivier Buhagiar

Stéphane Rolland – « L’échappée » – Haute Couture Fall Winter 2014-2015 Paris – ©Olivier Buhagiar

«Il faut créer une émotion ! sourit Stéphane. Car sans émotion, il n’y aura pas de séduction.» «L’échappée» est une histoire d’amour, celle pour cette femme rêvée, qui vous échappe justement et dont le but est de l’atteindre.

Lorsque l’écran est redevenu noir et que les lumières se sont rallumées, les applaudissements ne se sont pas fait attendre. La salle semblait enchantée, presque émue. Ce court métrage est bien une nouvelle manière pleine de poésie, un autre moyen de toucher le spectateur tout en racontant une histoire de couture. « L’échappée » de Stéphane Rolland, si vous ne l’avez pas encore visionnée, à voir absolument…

Stéphane Rolland Haute Couture  Fall Winter 2014-2015 Paris  -  ©MSW for BORN IN fashion

Stéphane Rolland – « L’échappée » – Haute Couture Fall Winter 2014-2015 Paris – ©MSW for BORN IN fashion

Ira de Puiff & Indigo

Share Button